Léo Bureau-Blouin – FECQ

Caricature de Michel Garneau, alias Garnotte, Le Devoir 25 juillet 2012

Caricature de Michel Garneau, alias Garnotte, Le Devoir 25 juillet 2012

LÉO IPSUM :

“C’est sûr que c’est tout un changement de vie, c’est un tout nouveau monde, de nouveaux collègues, mais je suis heureux de voir que beaucoup de gens au Québec ont le cœur à l’action, c’est plaisant de voir des initiatives pousser un peu partout au Québec. Le drapeau canadien n’y était pas avant le milieu des années 80 et ce que l’on veut, c’est que le Parlement soit vraiment le lieu du peuple québécois. C’est une initiative qui a été bien accueillie par les acteurs du milieu de l’éducation. La grève a démontré que nous avions raison de dire que le dialogue était rompu entre les générations. J’estime toujours avoir agi avec une grande diligence.

Mon rôle à partir de maintenant est de rassembler tout ce beau monde, les étudiants, les syndicats, les partenaires du milieu de l’éducation, pour qu’on aille plus loin. Je bénéficie du respect de mes collègues et de leurs conseils. Mon rôle à partir de maintenant est de rassembler tout ce beau monde, les étudiants, les syndicats, les partenaires du milieu de l’éducation, pour qu’on aille plus loin. Les manifestations à Victoriaville ont été très difficiles pour tout le monde. La grève a démontré que nous avions raison de dire que le dialogue était rompu entre les générations.

(Auteur.e inconnu.e)

(Auteur.e inconnu.e)

Il y a quantité d’initiatives sur notre grand territoire, autant en éducation, en santé, qu’en entrepreneuriat. Je bénéficie du respect de mes collègues et de leurs conseils. J’ai pu constater l’importance du dialogue entre les différentes parties. Moi, je veux amener une autre image de la politique, montrer que c’est un domaine qui n’est pas seulement réservé à l’élite. Mon rôle à partir de maintenant est de rassembler tout ce beau monde, les étudiants, les syndicats, les partenaires du milieu de l’éducation, pour qu’on aille plus loin.

On a fait le choix de dire: “Cette cause-là est tellement importante, que ça vaut la peine d’aller jusqu’au bout”. La grève a démontré que nous avions raison de dire que le dialogue était rompu entre les générations. On a pu voir qu’il y avait du cynisme dans plusieurs sphères, pas seulement en politique. Ça compromet la mission de l’organisation sinon. Ce n’est pas une guerre de drapeaux, mais c’est plutôt parce que l’Assemblée nationale, c’est l’assemblée des Québécois.

Caricature par Yannick Lemay, alias Ygreck. 6 septembre 2012.

Caricature par Yannick Lemay, alias Ygreck. 6 septembre 2012.

J’espère que d’autres jeunes s’en inspireront et seront tentés de s’impliquer en politique. J’apprends sur le tas parfois parce que je n’ai pas l’expérience des vieux routiers, mais j’espère que ce n’est que le début d’une grande aventure. Mais imaginez si, par exemple, un parti politique mettait en ligne toute sa stratégie électorale. Ce qui me touche, c’est qu’on dépeint souvent le Québec, surtout avec un gouvernement du Parti québécois, comme un lieu qui se referme sur le monde, alors que c’est tout le contraire. C’est sûr que c’est tout un changement de vie, c’est un tout nouveau monde, de nouveaux collègues, mais je suis heureux de voir que beaucoup de gens au Québec ont le cœur à l’action, c’est plaisant de voir des initiatives pousser un peu partout au Québec.”

Idée et développement de Léo Ipsum par Nicolas Ménard, design (vite vite) par Erwan d’Orgeville.

—–

32 Images

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s