Montréal solidaire avec 43 étudiants #Ayotzinapa disparus au Mexique

solidarite_internaitonale

Bannière de La CLASSE. 2012.

La solidarité entre les différentes luttes à travers le monde était présente durant le Printemps québécois. Il y avait une  solidarité dirigée vers le Québec et ses étudiant.e.s en grève qui provenait d’ailleurs, notamment du International Student Movement. Dans les archives, nous avons des images de bannières, pancartes, projections, etc en appui au Printemps Québécois. Elles parviennent des autres provinces canadiennes, ainsi que de pays aussi divers que la Taiwan, France, Belgique, Islande, Danemark, Allemagne, les États-unis, Madagascar, Chile, Péru, Brézil et Mexique [voir Solidarité dans les archives].

solidarite_prisonier_politique_P6

(auteur.e inconnu.e) 2013.

Il y avait aussi des expressions de solidarité provenant de québécois.es et destinées à d’autres luttes étudiantes à travers le monde,  en appui aux Algonquins à Barrier Lake, le mouvement étudiant Girifna au Soudan, Le mouvement étudiant mexicain #YOSOY132. Sur deux bannières, la CLASSE se prononce solidaire pour la gratuité scolaire, ainsi que contre la marchandisation de l’éducation partout dans le monde.

Par Éric Godin, 2012.

Par Éric Godin, 2012.

Une troisième forme de solidarité vient de l’intérieur du Québec. Provenant de quartier où les citoyens démontrent leurs solidarité avec une bannière en haut de leur porte d’entrée. Ou encore la solidarité du mouvement étudiant avec les grévistes de Radio-Canada. Il y a la solidarité entre nous dans la rue et avec les arrêté.e.s et les prisonnier.e.s politiques de la grève.

Il y a aussi une vidéo de Carlos Rojas provenant du Mexique qui s’annonce solidaire avec La CLASSE.
===
MEXIQUE AVEC LA CLASSE – Carlos Rojas – 27 juillet 2012

===

Le début de l'installation, dimanche 30 novembre 2014. Photo : Annika Ussel.

Le début de l’installation, dimanche 30 novembre 2014. Photo : Annika Ussel.

La très récente expression de solidarité a été initiée au Québec par des étudiant.e.s mexicain.e.s en solidarité avec les 43 étudiants disparus le le 26 septembre 2014, kidnappés par la police dans l’état de Guerrero. Ils venaient tous du College Normale “Raul Isidro Burgos” d’Ayotzinapa où ils étudiaient pour devenir professeurs dans les communautés pauvres et rurales. Le projet d’affichage «No Están Solos», concue par Annika Ussel et supporté par le projet Inside-Out, illustre 26 portraits d’étudiant.e.s mexicain.e.s en format géant sur un mur de briques en créant la forme  du chiffre « 43 »,  pour démontrer leur solidarité aux disparus dans leur pays natal. La murale est située dans le stationnement de la banque au coin sud-ouest du boulevard St-Laurent et la rue Prince-Arthur.

La continuation de l'installation, dimanche 30 novembre 2014. Photo : Annika Ussel.

La continuation de l’installation, dimanche 30 novembre 2014. Photo : Annika Ussel.

Ce projet de solidarité me tient particulairement à coeur. Si la répression policière envers les étudiants contestataires au Mexique est particulièrement brutale et à une toute autre niveau que celle utilisée envers le mouvement de contestation étudiante et anticapitaliste, elles sont tout de même sur un continuum d’une culture de répression, exercée dans un esprit de pouvoir absolu et  d’impunité flagrante. La police intimide, blesse et tue sans conséquence à Montréal, à Ferguson, à Iguala et ailleurs dans le monde où des gens manifestent leurs désacords avec le système corrompu en place. L’état mexicain a essayé d’enterrer les étudiants d’Ayotzinapa sans comprendre qu’ils ont semé  la colère. La solidarité contestataire partout au Mexique et, tel le projet «No Están Solos» nous l’indique, ici à Montréal également.

No Están Solos

Les photographié.e.s devant le mural d’affiches «No Están Solos» à Montréal en solidarité avec les 43 étudiants disparus au Mexique. Photo : Julian Darby.

===

Il y a une manifestation à Montréal samedi 6 décembre en solidarité avec #Ayotzinapa. Le rassemblement est à 18h00 au 1800 rue Letourneux, métro pie IX).

Membres des familles des 43 étudiants disparu dans l'état de Guerrero au Mexique lors d'une manifestation àMexico lele 5 nov 2014. Photo : Brett Gundlock.

Membres des familles des 43 étudiants disparus dans l’état de Guerrero au Mexique lors d’une manifestation à Mexico le 5 novembre 2014. Photo : Brett Gundlock.

Communiqué de presse du projet «No Están Solos» :

No Están Solos / You Are Not Alone
Installation d’Art Public

Message de solidarité envers les 43 étudiants disparus au Mexique sous la forme de portraits.

Suite à la disparition de 43 étudiants de la ville d’Ayotzinapa au Mexique, des étudiants mexicains provenant des quatre universités montréalaises ont décidé de mettre en place une installation artistique publique le dimanche 30 novembre 2014. Cette initiative a pour but de montrer leur soutien envers tous les mexicains et les 43 étudiants ainsi que de sensibiliser les habitants de la ville de Montréal à la crise actuelle affrontée par le Mexique. “No están solos” est une série de portraits de 26 étudiants mexicains, organisée afin de former un 43 sur un mur de 25 pieds de largeur et 19 pieds de hauteur. Celui-ci se situe dans un stationnement entre le boulevard St Laurent et la rue Prince-Arthur, à Montréal. Le 26 septembre 2014, 43 étudiants de l’école normale rurale “Raúl Isidro Burgos” d’Ayotzinapa ont disparu. Ils furent séquestrés dans la ville d’Iguala, dans l’état de Guerrero, située à environ 150 kilomètres de la ville de Mexico. Suite à un affrontement avec la police municipale, les 43 étudiants ont été détenus et emportés dans des voitures de police.

Depuis, le Mexique est toujours à leur recherche. La population mexicaine a été bouleversée par ces évènements et de nombreuses mobilisations ont surgi dans le pays et ailleurs dans le monde. Ces événements ne sont pas isolés. Notre pays traverse une crise sociale qui appelle à un changement. L’école “Raúl Isidro Burgos” se trouve dans l’état de Guerrero. Elle fait partie du réseau d’écoles rurales visant à former des professeurs en suivant l’idéologie d’un système d’éducation coopérative. Elle est originaire des années 1920 suite à la révolution mexicaine. Ce système a été instauré afin de permettre aux personnes provenant des zones les plus défavorisées d’avoir accès à l’éducation, ainsi que de former les citoyens des zones rurales à développer un esprit critique pour lutter contre les inégalités sociales. Les intentions de l’école sont de former des professeurs et ainsi transmettre leurs connaissances au reste de la population. Les 43 étudiants qui furent séquestrés par la police faisaient partie d’une de ces écoles. Ils font partie de notre génération, génération clef, ayant les ressources pour faire de ce monde un monde meilleur.

En tant qu’étudiants mexicains à Montréal, nous pensons qu’il est important de montrer notre solidarité envers les familles des étudiants disparus. La répression des étudiants qui se manifeste au Mexique, au Canada ou dans n’importe quel pays du monde est inacceptable, il s’agit d’un droit démocratique. Représentant le futur, la voix des étudiants doit être entendue. L’idée de former le numéro 43 avec les portraits témoigne notre solidarité envers nos compagnons au Mexique”, nous raconte une étudiante participant à ce projet. “Nous cherchons à créer un lien entre les étudiants mexicains de Montréal et les 43 étudiants disparus au Mexique”. “No están solos” a surgi dans le cadre du projet “Inside Out”, lancé en 2011 par l’artiste JR après avoir remporté le prix Ted de la fondation Ted Talks. Sous la forme d’une œuvre d’art public, ce projet artistique participatif vise à faire une déclaration, tout en partageant leurs messages avec le monde entier.

###

Contact : Annika Ussel, annikuchis@gmail.com
#Ayotzinapa
#InsideOutProject
#MTLxM43
#TODOSxM43

===

plus d’information:
The Missing 43: Mexico’s Disappeared Students (Part 1/3) – Daniel Hernandez, VICE News – 20 novembre 2014

===

[RFG_gallery id=’59’]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: