À la recherche banderoles pour exposition

Joignez votre banderole dans une exposition et dans une courtepointe géante pour représenter le mouvement du printemps québécois

contactez: widge [@] burningbillboard.org

[in English]

Pendant les six mois de la grève étudiante, des centaines de banderoles ont été créées afin de dénoncer la hausse des droits de scolarité et manifester contre la privatisation des institutions publiques. Ces banderoles ouvraient les manifestations tout au long des rues du Québec. Elles ont affiché la résistance de quartier et ont revendiqué l’arrêt de la répression policière.

Banderole sur l’Ilot Voyageur à Montréal. Photographe inconnu.

Des banderoles ont été suspendues à l’Ilot Voyageur et au viaduc de la rue Berri. Et elles ont survolé les manifestants lors des marches organisées par la CLASSE tous les 22 du mois. Plusieurs banderoles ont tapissé les façades des CÉGEPs et des universités au Québec tandis que d’autres ont bloqué l’accès aux bureaux de l’ancien Premier Ministre Jean Charest à Montréal.

Si vous possédez une de ces banderoles nichées quelque part et que vous acceptez qu’elle soit représentée dans une exposition et dans cette courtepointe géante de dissension, je l’accepterai avec humilité et l’inclurai avec fierté au projet ‘Contrepoint(e)’.

photo: Collectif Emma Goldman (http://ucl-saguenay.blogspot.ca/)

En tant qu’étudiant en grève, mon intervention était de récolter les affiches reliées à la grève pour le Centre de recherche en imagerie populaire (CRIP). L’abondance et la créativité du mouvement étudiant a surpassé mes attentes et m’a incité de créer une archive plus vaste sur Facebook intitulée: Imagerie d’un printemps érable.

Depuis, j’ai transformé mon projet de recherche-création à la maitrise en Études des médias à l’Université Concordia vers la production d’une archive vivante d’artéfacts représentatives du mouvement de contestation lors de la grève étudiante de 2012.

Je vous invite à feuilleter plus de 25 albums photos afin de voir plus de 2100 images d’affiches, de bannières, de pancartes, d’images numériques, de pochoirs, de graffitis, d’installations, de performances, et autres représentations visuelles du printemps érable. Si vous avez de l’information supplémentaire sur quelconque artéfact visuel dans ces archives – tel que le nom du photographe, la personne qui a créé l’affiche, la date de la manifestation quand l’artéfact a été utilisé, etc. – n’hésitez pas à m’en faire part et j’ajouterai ces précieux détails.

photographe inconnu.

Tel que mentionné ci-haut, je conçois une immense courtepointe de protestation – Le Contrepoint(e) – pour une exposition en décembre prochain à la fonderie Darling. Je souhaite que votre participation et celle de votre groupe soient bien représentées dans cette oeuvre artistique et revendicatrice que je compte faire voyager et exposer sur les campus des CÉGEPs et universités au Québec et ailleurs.

La création et l’exposition du Contrepoint(e) a pour but de nourrir le mouvement de contestation avec son propre momentum dans une boucle d’auto-représentativité et de renouvèlement. Ce travail de dissidence collective dévoilera la force et la créativité d’une lutte politique vigoureuse, que nous pouvons réclamer sa victoire grâce à notre résilience et notre omniprésence dans la rue.

Regroupement de banderoles APAQ devant l’Église St-Michael & St-Anthony, rue St-Viateur. 10 août 2012. Photographe inconnu.

Je recherche des banderoles faites par les associations étudiantes, les groupes communautaires, les APAQs, les syndicats de professeurs, les collectifs d’artistes, et autres regroupements actifs dans les manifestations du printemps étable tel que démontré dans les images ici-bas.

Si vous avez une ou plusieurs banderoles à soumettre pour cette oeuvre de protestation, je l’inclurai dans Le Contrepoint(e). Si vous aurez d’autres détails au sujet de votre banderole : le groupe qui l’a crée, la date elle a été produit et la date de la manifestation/action où elle a été utilisé information que vous possédez- ça me fera plaisir d’ajouter ces détails à l’artéfact dans l’archive. Si vous connaissez quelqu’un avec une banderole au fond de sa garde-robe, ou un individu ou groupe qui a fabriqué une des banderoles représentées dans le diaporama ici-bas, veuillez, svp, m’en faire part pour que je puisse communiquer avec eux.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: